Comment choisir efficacement ses leurres pour la pêche au bar ?

Il existe différentes techniques pour réussir la pêche au bar. Les pêcheurs peuvent s’équiper d’une shad, d'un stickbait ou d'un poisson nageur. Toutefois, il est important de bien choisir le leurre en fonction de quelques critères et des techniques employés. En effet, la pêche au bar peut se faire en finesse au slug à la volée, au poisson nageur, en surface au stickbait et popper, en adoptant les techniques Light Jigging (metal jigslow jiginchikutenya, ...). Il vous est également possible de le pêcher au shad en traction, à la mouche, etc. Certains pêcheurs utilisent même des leurres adaptés à la pêche aux carnassiers pour la pêche au bar. Il s’agit entre autres du chatterbait, des jointed swimbaits, des imitations d’écrevisses, des craw montées sur des rubber jigs, etc. 

Le choix des leurres en fonction du poids 

Pour choisir les meilleurs leurres pour la pêche au bar, il faut prendre en compte quelques critères, à savoir leurs poids, leurs coloris et leur forme. Les leurres peuvent également varier en fonction de leur souplesse. Les modèles sont les shads et les slugs, tandis que les leurres durs sont les jerkbaits minnow (poissons nageurs) ou les stickbaits. Si vous souhaitez pêcher à la surface, il vaut mieux opter pour le topwater. 

Cela peut vous intéresser : Où participer à des ateliers de création de parfum dans la ville de Grasse, en France ?

Le poids est l’un des critères principaux à considérer pour choisir les leurres pour la pêche au bar. Ce critère influe principalement sur deux aspects, à savoir la profondeur de nage et la vitesse de récupération. Un leurre souple et plus facile à ajuster au niveau du poids de la tête plombée. Ce qui vous permet d’augmenter la vitesse la vitesse de récupération, même pour la pêche en profondeur. Le poids du leurre influe également sur la distance de lancer : plus le leurre est lourd et aérodynamique, plus il est facile de lancer loin. Sachez que la distance de lancer peut présenter des contraintes lors de la pêche en mer, surtout lorsqu’il y a le vent de face. À part le vent, le courant est un autre élément auquel vous aurez à faire face lors de la pêche en mer. Peu importe la technique de pêche employée, le leurre pour la pêche bar pèse à peu près 20 à 60 g. 

Le choix des leurres en fonction du coloris et de la forme

Le choix de son leurre est aussi basé sur le coloris. Ce dernier dépend du type de proie que vous souhaitez prendre, sachant que le régime alimentaire des prédateurs peut évoluer au fil des saisons. Au printemps, les bars ont l’habitude de se rapprocher de la côte après leur reproduction. En cette période, il vaut mieux privilégier le coloris marron. L’été est une période caractérisée par l’arrivée : 

Dans le meme genre : Où trouver des itinéraires de trek adaptés aux enfants dans les Dolomites italiennes ?

  • Des sprats
  • Des sardines
  • Des maquereaux

Pour chasser ses proies, il est conseillé d’utiliser le coloris bleu ou vert. Sinon, le coloris blanc est très efficace pour pêcher dans l’écume. Si les coloris cités précédemment ne fonctionnent pas, n’hésitez pas à utiliser les coloris flashy. 

Quant au choix de la forme, préférez les leurres effilés lorsque les lançons sont sur zone. Assurez-vous que la taille du leurre soit compatible avec celle des proies. Ceci dit, les lançons au début de la saison n’ont plus la même taille arrivée à l’automne. De ce fait, vous devez augmenter la taille de vos leurres à cette saison.

La nature des leurres

Les leurres souples sont les modèles les plus utilisés pour la pêche au bar, en particulier les shads, les slugs et les finess. Les deux derniers leurres sont plutôt adaptés à la pêche à la volée, tandis que les shads sont plus efficaces pour les autres techniques : linéaire, traction, pêche à gratter…

Les leurres durs se déclinent également en plusieurs versions à ne citer que les jerkbaits minnowstickbaits et poppers. À cela s’ajoutent les lames vibrantes qui se montrent très efficaces pour les pêches de prospection rapide pour la traction. Quant au chatterbait, il s’agit du grand classique de la pêche aux carnassiers en eau douce. Toutefois, il est aussi efficace pour capturer le bar.